28 août 2016

Nous sommes ce que nous répétons chaque jour.

« Nous sommes ce que nous répétons chaque jour. L’excellence n’est alors plus en acte, mais une habitude ». Cette citation d’Aristote, extraite du livre incontournable « Les 7 habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu’ils entreprennent », a certainement questionné et inspiré des millions de personnes à travers le monde, et leur a permis certainement d’atteindre plusieurs objectifs de vie.
Dans son livre, traduit en plus de 40 langues et vendu à des millions d’exemplaires, Stephen R. Covey synthétise plusieurs siècles de sagesse et propose une véritable odyssée au cœur de la nature humaine. Grâce à un savant dosage de talent, de compassion et d’expérience, chaque page contribue à des prises de conscience fondamentales. Ce livre se distingue ainsi de beaucoup d’autres qui nous donnent les techniques pour améliorer notre efficacité sans nous aider tout d’abord à définir ce que l’on souhaite accomplir. Il va donc nous éviter de nous noyer dans l’action sans savoir où l’on va.
A titre d’exemple, les trois premières habitudes « Soyez proactif – Sachez dès le départ où vous voulez aller – donnez la priorité aux priorités » constituent, selon moi, une bonne approche séquentielle pour notre développement personnel. En effet, elles nous invitent à définir nos priorités, apprendre à distinguer ce qui est réellement important dans notre vie et à tout mettre en œuvre pour atteindre nos rêves ou, de manière plus pragmatique, des objectifs d’ordre professionnel.
Ce qui fait également la force de ce livre, c’est qu’il peut s’appliquer à tous les domaines de notre vie, notamment à nos relations ou à notre vie familiale. Il n’est donc absolument pas réservé aux managers, même si ceux-ci lui trouveront une très grande utilité. Cet ouvrage apporte nombre de conseils qui vous aideront à adopter une position authentique et solide dans toutes sortes de situations.
Voilà un livre que je recommande car il vous permettra vraiment d’aller de l’avant pour relever des défis et, peut-être, créer un bonheur durable.
Vidéo

Livre








Poche – 15 septembre 2012 de Stephen Covey (Auteur)

Image : Droit d’auteur: badmanproduction / 123RF Banque d’images

05 juin 2016

Stand-up meeting, une méthode pour des réunions efficaces.

Executive_Standup
Incontournables dans la vie d’une entreprise, les réunions sont l’occasion pour les différents membres d’une équipe de se rassembler autour d’un ou plusieurs aspects du développement de leur activité, dans l’optique de répondre à un objectif précis. Pour autant que ce dernier existe et soit clairement exprimé. Ce qui n’est malheureusement pas toujours le cas.
L’intérêt principal des réunions peut se résumer en une phrase : tirer parti de la force du groupe pour servir la construction et le développement d’un service ou d’un projet. A de nombreuses reprises des études ont démontré que les réunions, en plus d’être souvent chronophages, n’étaient pas toujours utiles. En effet, des réunions longues avec un faible niveau d’énergie ont plutôt tendance à perturber voire même à pénaliser le bon déroulement de la  journée et de fait réduire la dynamique personnelle.
Pour rendre les réunions plus efficaces, nul besoin de les imposer à l’heure du déjeuner ou d’exiger des orateurs de tenir un poids de plusieurs kilos à bout de bras afin de réduire leur temps de parole. Par contre, la position debout apporte quant à elle un regain de productivité et génère plus d’idées. A noter que cette méthode ne relègue pas l’objectif au second plan. Bien au contraire, il reste prioritaire !
Dans l’une de ses recherches, Allen Bluedorn, professeur d’études commerciales à l’Université du Missouri, a pu démontrer que les séances assises duraient au moins 34% plus longtemps que celles menées debout, sans pour autant parvenir à de meilleurs résultats. Avec un «stand-up meetings», le fait d’être debout empêche l’avachissement progressif des participants qui se désintéressent rapidement et réduisent, par conséquent, l’interactivité pour traiter les points mis à l’ordre du jour.
Grâce au «stand-up meetings», les collaborateurs peuvent s’exprimer plus librement et de manière spontanée. Ils exposent l’état d’avancement de leurs travaux et prennent des engagements envers leurs collègues. La position debout renforce l’attention de tous. Elle encourage aussi à se dire les choses plus rapidement et clairement. Grâce à une gestuelle plus vive et visible, le langage corporel viendra s’ajouter aux mots et ainsi renforcer le message.
La rapidité cumulée au haut niveau d’énergie de ce type de séance sert l’objectif et concentre l’équipe vers la bonne direction. Cependant, comme il est plus inconfortable de rester debout trop longtemps, mieux vaut ne pas trop faire durer la séance. Autrement, les participants risquent de davantage se concentrer sur leur incommodité que sur la discussion. Pour éviter cela, un stand-up meeting ne devrait pas excéder 15 minutes.
Si vous adoptez cette méthode à quelques reprises, vous réduirez sensiblement les effets de la réunionite comme présentés avec humour dans la vidéo « ça suffit la réunionite » et gagnerez, à ne pas douter, plus de temps pour vous consacrer au développement de votre équipe et vos affaires. Alors, levez-vous (c’est bon pour la santé) et savourez les bienfaits des séances courtes et efficaces !

01 mai 2016

Sommes-nous déjà cuits ?

« Imaginons une marmite remplie d’eau froide, dans laquelle nage tranquillement une grenouille… Le feu allumé sous la marmite, l’eau chauffe doucement, la température est agréable, la grenouille continue de nager. En réalité, elle ne se rend pas compte du danger… et finit par cuire. Jetez la même grenouille dans la marmite d’eau à 50°, un réflexe de rejet lui sauvera la vie. »
Cette métaphore a 30 ans. Elle a été présentée pour la première fois dans le livre de Marty Rubin « The Boiled Frog Syndrome ». Aujourd’hui, elle est toujours d’actualité et nous invite à rester éveillés au monde qui nous entoure. A savoir détecter les changements qui s’immiscent lentement dans nos vies, d’oser se remettre en question pour agir tant qu’il en est encore temps.
Ce que nous enseigne l’histoire de la grenouille, c’est qu’à chaque fois qu’une détérioration est lente et faiblement ressentie ou perceptible, il faut une conscience très aiguisée pour s’en rendre compte. Ou encore, une bonne mémoire ou un indicateur fiable d’après lequel on peut comparer l’état de la situation avec celle d’avant. Or, selon Olivier Clerc, auteur du livre « La grenouille qui ne savait pas qu’elle était cuite », il semble que ces facteurs soient tous trois peu utilisés et appliqués aujourd’hui.
A l’aide de sept fables, l’auteur s’appuie sur la puissance des métaphores pour nous inviter à réfléchir sur nous, sur la vie, sur notre rapport aux autres que nous entretenons aussi bien dans le cadre privé que professionnel. Grâce aux nombreux exemples en lien avec notre époque, il nous invite à la réflexion pour imaginer, innover et sortir de notre cadre habituel: se revisiter philosophiquement.
En lisant ce livre, j’ai particulièrement apprécié la métaphore du bambou chinois. Elle nous incite à être patient, « semer aujourd’hui pour récolter plus tard ». Et aussi celle de la cire et l’eau chaude qui nous enseigne qu’une première impression laisse une trace qui influera fortement la suite. Ma préférence est pour celle du papillon et du cocon qui nous amène à repenser notre posture face aux épreuves. Elle démontre clairement la nécessité d’agir soi-même pour assurer son développement, le fruit de nos efforts nous permettant de nous dépasser et d’évoluer à long terme. Tellement juste !
Alors si vous ne voulez pas finir comme cette grenouille, n’hésitez pas à lire ce livre, et consultez le site Internet ou la chaîne Youtube d’Olivier Clerc avant d’être cuit !
Rédigé par Jean-Pierre Besse, pour les capsules du CEP.

06 mars 2016

Efficacité et bien-être au travail, comment concilier les deux ?

Nous pallions souvent une vie professionnelle de plus en plus stressante, où le seul mot d’ordre est l’efficacité, par une course au bien-être durant nos loisirs. Et pourquoi ne pas concilier les deux : efficacité ET bien-être au travail ?
Sollicitations et tensions nous assaillent au quotidien. Nous vivons actuellement une époque de remise en question – parfois de prise de conscience – des risques et dangers de notre style de vie. On nous le dit, on le sait, mais avons-nous l’envie ou la force de changer quelque chose pour… demain ? « Demain« , c’est aussi le titre d’un film que je vous invite vivement à aller voir au cinéma. Il pose les bonnes questions et y répond avec une tonalité optimiste et non moralisatrice.
Ce film présente des solutions simples pour tenter de résoudre, de la meilleure façon possible, les crises écologiques, économiques et sociales que traverse notre planète. Quel est le point commun entre ce film et la sérénité au travail me demanderez-vous ? C’est tout simplement NOUS. La clé du changement pour nous passe d’abord… par nous.
Pour cultiver de la sérénité au travail, inspirons-nous de Gandhi : « Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde ». N’attendons pas que les autres changent pour changer à notre tour. « Montrez l’exemple n’est pas la meilleure façon de convaincre ; c’est la seule ! » Dès lors, demain est déjà aujourd’hui pour NOUS !
Pour que nous y arrivions, je vous invite à découvrir le livre « Cultiver la sérénité au travail – Efficacité et bien-être, c’est possible ! » de Michel Bernard, formateur en ressources humaines et coach à Montpellier (France). En privilégiant une approche humaniste nourrie par les sagesses anciennes et les sciences modernes, il présente dans son livre une approche innovante richement illustrée par des exemples et des fiches très pratiques afin de nous aider sur le chemin de la sérénité au travail.
Discerner ce qui dépend de soi dans son cadre professionnel, aménager l’espace, gérer le temps, les sollicitations, les supérieurs, les collègues… et prendre conscience de son pouvoir à modifier ses habitudes de travail en utilisant ses propres ressources. Voilà le cheminement qu’il nous propose de mettre en pratique.
À lire absolument pour davantage de sérénité et d’efficacité dans sa vie professionnelle et privée.
DEMAIN Bande Annonce (Mélanie Laurent - 2015)
Article diffusé le 4 mars 2016 dans les capsules du CEP www.cep.vd.ch